S'identifier - Contact

Photographe du village
Photos d'ici et de là-bas de Pascal G

Ribery explose le nucléaire. un match bien triste



Vendredi 25 mars 2011, un peu après 22 heures, sur le flanc droit Ribéry déborde, centre, Gourcuff reprend de volée et loge le ballon au fond des filets luxembourgeois. Thierry Roland du haut de ses 74 ans et toujours pas à la retraite s’enflamme, un peu plus de 6 millions de téléspectateurs s’enthousiasment. Au même instant sur le flanc gauche, Alain de Halleux caméra sur l’épaule sort de l’ombre les invisibles du nucléaire, et notamment les « jumpers ». Ils sont chargés d'entrer dans le générateur de vapeur pour obturer les tuyaux qui sortent du réacteur pour permettre les révisions des centrales nucléaires. Ils ont 2 minutes maximum pour réaliser cette manipulation, sinon ils sont irradiés tels les turbots ou autres langoustines nageant au large de la centrale nucléairede Fukushima Daiichi au Japon. Le risque est maximum, à tout moment ils peuvent tomber dans le trou qui mène direct au réacteur. Ils gagnent environ 1200 € mensuel pendant que leurs contemporains du flanc droit émargent au dessus des 400 000 € par mois. Quand ils quittent leur scaphandre de la mort c’est pour regagner leurs vieilles caravanes qui les hébergent pendant leur périple annuel qui les suivent de centrale en centrale. Quand ils quittent leur short de jeunes ados, Ribéry et ses potes se prélassent dans des hôtels 4 étoiles. Un peu moins de 400 000 téléspectateurs sont, j’imagine, consternés devant ce jeu dangereux des fantômes du flanc gauche. « Voici » a terrassé « Germinal ». Quinze fois moins de personnes regardent ces esclaves des temps modernes, qui pourtant permettent à chacun de bénéficier de l’électricité en France….et d’allumer sa télé. Comme ces « jumpers » j’ai le sentiment de toucher le fond….. de la cuve !
Comment en sommes nous arrivés là ? Les joueurs de balle illettrés ou presque sont les princes des temps modernes, pendant que les funambules du nucléaire, le fleuron de l’économie française sont des misérables, et….tout le monde trouve ça normal et s’en fout !
Peur de l’inconfort ? Peur de la peur ? ou victoire par KO du capitalisme ?
La démocratie reine de nos sociétés, a maté l’intelligence : la majorité s’est exprimée !
La liberté permet de choisir en ce vendredi 25 mars entre un documentaire sur arte réalisé par un chimiste nucléaire et un match de foot sur M6 commenté par un bidochon vieillissant.
Et la majorité qui gagne moins de 1500 € par mois s’extasie devant ces jeunes gens milliardaires.
Tout va bien madame la marquise, inutile de couper d‘autres têtes, elles ont été vidées. Par qui ? pourquoi ? comment ? cette planète m'enivre, mais cette société m’effraie !
Pour ceux qui voudraient revoir l’action au ralenti, des métiers du nucléaire, c’est : RAS nucléaire rien à signaler, sur Arte +7 , ici . Il n’est jamais trop tard pour remonter de la cuve, car je ne jette la pierre à personne, il n'y a encore pas si longtemps je me serais enthousiasmé avec les 6 millions cités plus haut

Pascal le 26.03.11 à 16:03 dans Actualités - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires

Pour aller plus loin

Photos de gare

Archives par mois