S'identifier - Contact

Photographe du village
Photos d'ici et de là-bas de Pascal G

RT2005, 2012, BBC, DPE : énergie et créme chantilly

Ces derniers jours j’ai rencontré, écouté divers professionnels de la construction qui s’inscrivent dans une démarche d’habitat écologique. Bien sûr je pourrai, nous pourrions nous réjouir de cette prise de conscience ! Néanmoins le refrain qu’ils reprennent tous en cœur (alors que ces professionnels ne se connaissent pas ) me laisse sceptique ! Ce refrain peut se résumer par : "la performance énergétique". Décliné selon les interprètes en HQE, BBC, passive, THQE, Effinergie, etc.Panneaux solaires
Petit résumé pour les novices de cet aspect énergétique dans la maison : pendant des siècles et jusqu’au début des années 1980, personne ne se souciait de l’énergie utilisée pour chauffer, éclairer une maison et y vivre avec son attelage d’appareil électroménager.
Pour faire vite une maison construite après guerre avait besoin environ de 240 Kilo Watt par Heure par mètre carré habitable par an (pour les allergiques à la physique ça équivaut à un coût de 26.4 € /an pour chauffer un mètre carré habitable équipé de chauffage électrique, je vous laisse multiplier par la surface de votre logement).
Au début des années 80/90 quelques personnes se sont penchées sur la question et ont estimé qu’il était possible de réduire cette consommation. Très vite ces pionniers ont trouvé des solutions : mettre en place une meilleure isolation par l’extérieur et mieux concevoir la maison, ce que l’on appelle le bioclimatisme. Rapidement, notamment en Allemagne, Suisse et Autriche, ils ont réussi à descendre la consommation des habitations entre 100 et 50 KWh/m²/an qui donnent lieu, entre autres, à la création des labels Minergie en Suisse et Passiv hause en Allemagne (consommation de chauffage inférieure à 15kWh/m²/an).
La France en retard d’un train mais pas d’une idée de com' a mis en place, via un lobby hétéroclite d’industriels du bâtiment, une association appelée HQE (haute qualité environnementale), que certains ont tenté de faire passer, encore aujourd’hui, pour une norme ! Il ne s’agit en fait que d’une liste de 14 préconisations.
 
Dans cette même logique et pour faire suite aux "Kyoto et Grenelle", l’Etat Français, qui n’a toujours pas rattrapé son train de retard, compense par une démarche administrative en se lançant dans une logique de "normes". Les RT (Réglementations thermiques) d’abord la RT 2005 (pour les constructions neuves postérieures au 1er septembre 2006) qui encourage la conception bioclimatique et la performance énergétique. C'est une "usine à gaz" de coefficients qui varies selon les régions tels que : la consommation énergétique autorisé (cep ref), la consommation énergétique conventionnel "Cep" (=sa consommation réelle), le "Ubat Ref" (niveau global de déperdition de l'enveloppe du bâtiment" de référence = isolation) et le "Ubat" de la maison. Quand je vous disais que c’est une usine à gaz, la RT 2005 se résume en gros par une performance thermique aux alentours de 150 kW /m²/an.
Puis nous sommes passés au "Bâtiment Basse Consommation" (BCC) ou RT 2012, vous suivez ? Bon j’accélère c’est une maison dont les besoins énergétiques sont inférieurs à 50 kWh/m²/an et comme son nom l’indique ce sera "obligatoire" pour les maisons en 2012.
 
Bref, après ce résumé rapide pour -et c’est là ou je voulais en venir, bon nombre de professionnels n’ont que cette notion en tête : PERFORMANCE,

Performance énergétique certes, mais "performance" ! Le mot révèle l’époque dans laquelle nous vivons ! Une maison écologique ce n’est pas QUE de la performance ! C’est aussi du bien être, de l’inertie et un air sain que le Diagnostique de Performance Energétique (DPE) ne prend pas en compte ! Un air sans source de pollution que peuvent constituer notamment les matériaux de construction courants vecteurs d’allergies et autres maladies.

Messieurs les techniciens, les décideurs, commerciaux, c’est bien de contribuer à diminuer les besoins énergétiques, mais ne nous enfermez pas dans une thermos, une logique de chiffres, une maison est aussi destinée à accueillir des gens qui veulent s’y sentir bien !
 
interieur maison ecologique décoré badigeon de chaux

Pascal le 29.09.09 à 09:51 dans Maison écologique - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

Commentaires

RT, DPE : les sens interdits juste se prendre la tete avec des chiffres et des tableaux

Bonjour Pascal, je vais ajouter quelques infos et commentaires tout a fait personnels si tu veux bien :

  • ...que cela a commencé avec la RT 2000 ( et c'est pour çà qu'on est dans la m..parce que les moteurs de calculs agrées pour les logiciels de simulation datent de ce moment là...avec la problematique du moment et de toutes façons cette reglementation est pensée pour les batiments d'après guerre = parpaing/ciment ) 
  • et... que pour la hqe, que pour une fois je vais un peu défendre, elle a été imaginé en premier par un ingénieur ( qui voit les choses de manière très compliquée par ailleurs- j'ai experimenté, je l'ai eu comme professeur mais heureusement je n'ai pas eu que lui-) pour le compte du PUCA ( genre organisme de recherches sur l'architecture et de l'urbanisme) autrefois Plan rex (pour plan de recherches et d'experimentation qui ont fait des opérations de logements par ailleurs fort interessantes) et ce n'est qu'ensuite que tout le monde "qui a planché sur le sujet" avec vraiment pour certains beaucoup de contenus et de bonne foi ( il faut lire tout le contenu de cette démarche et non les tetes de chapitre pour comprendre) se sont fait totalement "ingéré" voir digéré par les industriels et les institutions ( voir les membres du conseil d'administration de l'association sur leur site et on comprend). ainsi lors de cette demarche de projet typiquement francaise ou l'on découpe, analyse, le projet n'est jamais "recomposé" ou synthétisé ensuite pour conserver la vision globale et la pertinence de la démarche. Ainsi avec l'industrie et son approche uniquement analytique, la démarche s'est retrouvé totalement vidée de son contenu. allez je vais vous aider, l'association hqe est en partie "dirigée" par l'aimcc ( association des industriels des materiaux de construction) qui sont par exemple contre l'une des sous cible de la démarche : la selection des matériaux dans le projet en tant qu'eco matériaux (donc également totalement hostile au Guide Raisonné de la construction écologique, john daglish ed. batir sain/la maison ecologique qui analyse et recense les matériaux sains et ecologiques-un peu de pub- (mais c'est vrai que batir sain a eu droit a une lettre virulente en réponse à l'existence meme de cet ouvrage))....Pour finir, je suis super d'accord. globalement, je dirais que l'objectif d'un batiment doit etre le confort d'usage de ses habitants et que la performance, surtout thermique, en soi n'a aucun interet si elle ne sert pas GLOBALEMENT l'habitant.
  • en général, les reglementations et normes favorisent les industriels, (l'afnor est une marque qui appartient a une SA, les normes sont faites par les industriels- se balader sur le site de l'afnor est instructif sur le fonctionnement des normes françaises absolument pas independantes des industriels), la santé est le dernier point important dans les normes francaises, il n'y a jamais de médecin dans les commissions qui réflechissent aux normes et le cout de participation à ces commission est d'environ 3000 euros par an.( ce qui est dissuasif sans interet économique derriere)
  • ...euh s'il te plait pascal, tous les professionnels ne pensent pas performance thermique.
  • tu n'as parlé de la crème chantilly et j'attendais comment t'allais faire pour trouver un truc pour relier tout çà...avec un délice des sens. alors que dpe et rt c'est plutot delit des sens interdits...

joséfa - 30.09.09 à 00:52 - # - Répondre -

Re: RT, DPE : les sens interdits juste se prendre la tete avec des chiffres et des tableaux

Tu as raison Joséfa d'apporter ces précisions, notamment pour la RT 2000. Tu as raison aussi tous les professionnels sensibles à l'éco-construction ne sont pas omnibulés par la performance technique. C'est qu'il y a eu un raccourci entre mes rencontres récentes et le texte. Je voulais juste parler en fait de ces professionnels qui lavent plus blanc que blanc et qui sortent l'étendard de l'écologie depuis 2 semaines pour être dans le vent. Et leur étendard c'est la performance technique ! 
Merci pour ces précisions importantes.
La chantilly c'est pour attirer le chaland, comme ces professionnels qui sortent le drapeau vert !

Pascal - 30.09.09 à 11:13 - # - Répondre -

Re: RT, DPE : les sens interdits juste se prendre la tete avec des chiffres et des tableaux

petite précision sur la chantilly
La chantilly en RT2000, 2005 et RT2012 à venir, ce sont les 1400 pages de calculs mathématiques réalisées par les mathématiciens du CSTB pour élaborer le moteur de calcul commun à tous les logiciels, avec une précision digne de l'aéronautique alors que la tolérance dans le batiment est du centimètre.
D'autre part ils ont imaginé des scénarios " exemple scenario d'ouverture des fenetres, scenario d'occupation, ..." qui me laisse perplexe, chaque personne ayant des comportements différents.
Moralité: a vouloir tout controler, on controle plus rien. Les calculs sont fiables avec une marge d'erreur de 40%
Avec l'ancien G.V.Dt on était fiable à 15%
La future RT2012 ne doit pas passer en l'état, c'est encore pire.

gilles 8
 

gilles - 08.06.11 à 17:54 - # - Répondre -

petite précision

 "Pour faire vite une maison construite après guerre avait besoin environ de 240 Kilo Watt par Heure par mètre carré habitable par an "

Euh au lieu de critiquer, pourquoi ne pas simplement comprendre que ce n'est pas 240 kW PAR heure mais 240 kW FOIS des heures, 240kWh quoi.... Attention à la confusion mon ami

olivier - 25.03.11 à 14:02 - # - Répondre -

Commenter l'article

Pour aller plus loin

Photos de gare

Archives par mois